Nohant hors les murs

Vendredi 8 juin à 20 H 30 – Église de Montleviq (36)

en partenariat avec Pierres qui chantent en Vallée Noire
Entrée gratuite sans réservation
Yvan Karizna, violoncelle
Eliane Reyes, piano

Yvan Karizna et Eliane Reyes, jeunes interprètes de talent, investiront ce petit bijou patrimonial qu’est l’église romane de Montleviq pour un concert exceptionnel dans un cadre chaleureux. Ils se produiront également en concert le dimanche 10 juin à la Bergerie- Auditorium du Domaine de George Sand. (Faire un lien vers le Festival)

Pierres qui chantent en Vallée Noire, partenaire de ce concert, est un festival de musique tout style confondu qui investit, comme son nom l’indique, l’ensemble du territoire de la Vallée Noire principalement dans des petites églises. Les concerts y sont gratuits.

Biographies

 

Ivan Karizna

Le violoncelliste d’origine biélorusse Ivan Karizna est né en 1992 dans une famille de musiciens et a commencé à étudier le violoncelle à l’âge de 5 ans. Deux ans plus tard, il prend ses premières leçons avec Vladimir Perlin, puis de 2009 à 2014 il étudie avec Jerôme Pernoo au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et se perfectionne ensuite encore pendant deux ans.
En 2011, âgé d’à peine 19 ans, Ivan Karizna gagne le 3e Prix du prestigieux Concours Tchaïkowsky à Moscou puis il remporte en 2015 le Premier Prix du Umanitaria International Competition à Milan et en 2016 du Concours Luis Sigall au Chili 2016. En 2017, il remporte le 5e Prix de la première édition du Concours International Reine Elisabeth pour le violoncelle.
Il s’est déjà produit avec de nombreux orchestres, dont les Virtuoses de Moscou, l’Orchestre Symphonique du Théâtre Mariinsky, l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, le Slovenian Radio Symphony Orchestra. Il a été invité également à jouer dans de nombreux festivals comme le Yuri Bashmet International Music Festival et le Festival International de Colmar.
Depuis 2016, il étudie à la Kronberg Academy en Allemagne avec Frans Helmerson, dans le cadre d’une bourse accordée par The Virtuoso Stipendium. La même année, il a reçu le Prix André Boisseaux qui lui a permis de réaliser pour le label Soupir éditions son premier CD consacré à la musique russe.

Eliane Reyes

Fille de musiciens, Eliane Reyes commence le piano dès son plus jeune âge avec sa mère. Plus jeune lauréate de la Fondation Cziffra (Senlis) à 9 ans, elle joue la même année au Festival Tibor Varga (Sion, Suisse) ainsi que sous la direction de Sergiu Commissiona et avec l’orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam.
Elle étudie au Conservatoire Royal de Bruxelles puis à la Chapelle musicale Reine Elisabeth dans la classe de Jean-Claude Vanden Eynden, à la Hochschule des Künste de Berlin, au Mozarteum de Salzbourg ainsi qu’au Conservatoire National supérieur de Musique de Paris sous l’égide de Michel Béroff, Brigitte Engerer, Hans Leygraf et Jacques Rouvier.
Lauréate de plusieurs concours internationaux (1er prix à Ettlingen, Allemagne, 1er prix du concours Cervantes à Cuba, finaliste des concours internationaux de Montréal, Clara Schumann à Düsseldorf, etc…), Eliane Reyes s’adonne à une carrière de soliste et chambriste saluée par la presse et le public. Lauréate des fondations Rheinold Blüthner, Nany Philippart, Spes Solti et Vocatio, Eliane Reyes a eu l’occasion d’être invitée en récital par des artistes tels Martha Argerich ou Vladimir Ashkenazy et de se produire avec Augustin Dumay, Ivry Gitlis, Misha Maisky ou José van Dam.
Sa discographie qui comporte des œuvres de Nicolas Bacri, Frédéric Chopin, Claude Debussy, Benjamin Godard, Franz Liszt, Michel Lysight, Darius Milhaud, Maurice Ravel, Alexandre Tansman, a obtenu de nombreuses récompenses. Eliane Reyes est nommée à trois reprises aux International Classical Music Awards.
Actuellement professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles et au Conservatoire National supérieur de Musique de Paris, elle a été élevée en 2016 au rang de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en France.