Nohant hors les murs

Vendredi 15 juin à 20h30 – Château de Chabenet – Le Pont-Chretien-Chabenet (36)
Réservation recommandée au 02 54 01 57 50 ou sur chabenet@hapimag.com

Nathanaël Gouin, piano

Jeune pianiste virtuose, Nathanaël Gouin sera en concert dans le salon de ce magnifique lieu pa-trimonial du Château de Chabenet. Il se produira également en concert le dimanche 18 juin à la Bergerie-Auditorium du Domaine de George Sand.

Construit pendant le règne de Louis XI dans un style assez sobre, le château de Chabenet est un monument saisissant par sa masse imposante et ses volumes multiples. Il doit son aspect actuel à une restauration du XIXe. Une nouvelle rénovation a eu lieu il y a quelques années et il accueille aujourd’hui une chaîne d’hôtellerie de luxe, Hapimag, partenaire de ce concert.

Programme

Joseph HAYDN
Johannes BRAHMS
Frédéric CHOPIN
Franz LISZT

Biographie

Nathanael Gouin

Nathanaël GOUIN

Nathanaël Gouin figure parmi les jeunes pianistes les plus prometteurs de sa génération. Soliste et chambriste recherché, il se produit en Europe, en Asie, ou encore aux Etats Unis. Il est invité à donner des concerts dans des salles prestigieuses telles que la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris, la Cité de la Musique, le palais des Beaux-Arts de Bruxelles ou encore la salle Rameau à Lyon, ainsi que des festivals tels que la Roque d’Anthéron et les Folles Journées.

Il cultive un répertoire large et curieux. Il collabore ainsi avec de nombreux ensembles parmi lesquels le Philharmonique de Liège, l’ensemble Les Siècles, Le New Japan Philharmonic, l’ONDIF, le Brussels Philharmonic, le Sinfonia Varsovia, ou encore le Choeur de Radio France et brasse ainsi un large répertoire de Concertis.

Féru de musique de chambre, il joue aux côtés de grands interprètes tels que Augustin Dumay, Gary Hoffman, Jean Claude Pennetier, Michel Dalberto, José Van Dam, ou encore Raphael Severe.

En 2016, l’enregistrement du concerto pour piano et orchestre d’Edouard Lalo avec l’Orchestre Symphonique de Liège placé sous la direction de Jean-Jacques Kantorow (Label Outhere) reçoit les meilleures critiques. Le magazine Classica le place par ailleurs parmi les pianistes à suivre de la jeune génération. Un Album solo « Liszt Macabre » salué par les critiques sort pour le Label Mirare en septembre 2017 et obtient un Choc de Classica.

Nathanaël Gouin commence l’étude du piano et du violon à l’âge de 3 ans. Formé au Conservatoire de Toulouse et de Paris, à la Juillard School de New York, mais également aux Hochschule für Musik de Freiburg et de Munich ainsi qu’à l’Académie Musicale de Villecroze, il fut artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elizabeth de Belgique, auprès de Maria Joao Pires, qui le présenta au public dans le cadre du projet Partitura, concept qui allie différentes générations de musiciens dans le partage de la scène. Nathanaël Gouin a également fondé un duo Piano Violon avec Guillaume Chilemme, dont le premier enregistrement remarqué des sonates de Ravel et Canal est paru en 2014 (Maguelone).

Lauréat de nombreux concours internationaux, il a remporté le 1er Prix du Concours Johannes Brahms à Pörtschach (Autriche) ainsi que du Concours de duos de Suède. Il est de plus lauréat de la fondation d’entreprise Banque Populaire et de la Fondation Meyer, et résident à la Fondation Singer Polignac au sein du Quatuor Brahma.