Hommage à Jean Piat

Hommage à Jean Piat

Le Nohant Festival Chopin déplore, avec la disparition de Jean Piat, la perte d’une des légendes du théâtre et d’un ami fidèle. Jean Piat est venu à Nohant pour la première fois en 1968, pour un spectacle avec Béatrix Dussane et Claude Winter. Il y est revenu à maintes reprises, en 1998 tout d’abord pour un spectacle intitulé « Les nuits romantiques de Nohant » donné avec le jeune pianiste Pascal Amoyel puis en 2002, avec un spectacle conçu une nouvelle fois pour Nohant, cette fois avec Yves Henry au piano, et enfin en 2015 pour un intermède littéraire et musical dans la maison de George Sand avec la pianiste Aya Okuyama.

C’est une perte immense et le souvenir de son talent, de son charme, de son élégance planera longtemps sur Nohant lieu qu’il affectionnait tout particulièrement. Le Festival lui rendra hommage lors de sa prochaine édition.

En 2016, il avait évoqué pour Yves Henry ses séjours berrichons, d’une voix claire, vive et précise. Nous vous invitons à les écouter, en hommage à ce merveilleux acteur, toujours sincère, sensible et juste, qui nous laisse le souvenir de sa présence généreuse, vivante et vibrante